10 lieux incontournables à ne pas rater à Coãmbra

Le Portugal est un pays plein de contrastes incroyables, d’une culture fascinante, d’une gastronomie sans précédent et de lieux magnifiques à la valeur historique inestimable. À cette occasion, dans « Le voyageur heureux », on se promènera dans l’un de ces lieux qui représentent un voyage dans le temps, l’ancienne capitale médiévale du Portugal, l’une des plus belles villes du pays et une destination qui offre plus de mille possibilités. Bienvenue dans cet article sur ce qu’il faut voir à Coãmbra, la ville médiévale portugaise.

Coãmbra est une ville compacte qui mérite d’être explorée à pied, marcher dans ses belles rues est un spectacle constant qui ne lasse jamais le visiteur. Cette ville est la ville universitaire portugaise par excellence, puisqu’elle abrite la plus grande université du Portugal depuis cinq siècles, l’université de Coãmbra. Sans plus attendre, visitons l’une des villes les plus importantes du Portugal sur le plan historique.

Que voir à Coãmbra : 10 endroits à ne pas manquer

1. Vieille cathédrale de Coãmbra

On va commencer sur ce qu’il faut voir à Coãmbra par l’une des icônes les plus importantes de cette ville médiévale, la Sé Velha ou la vieille cathédrale de Coãmbra, l’un des plus grands représentants de l’architecture romane au Portugal et l’un des plus beaux monuments du Portugal. Cette robuste cathédrale, dont la façade ressemble à celle d’une forteresse, a été érigée au milieu du XIIe siècle et présente des influences islamiques évidentes à l’extérieur, qui contrastent avec le portail principal conçu par l’architecte Jean de Rouen.

L’intérieur de cette cathédrale n’est pas en reste, car, le long des nefs latérales, est distribuée la galerie du triforium, où se trouve un impressionnant retable gothique, qui date du XVe siècle. Un autre retable impressionnant de la cathédrale est celui de la chapelle du Saint-Sacrement, qui est complétée par un surprenant dôme de style maniériste. D’autre part, un autre des points forts de cette cathédrale est le cloître, qui offre un merveilleux style allant du gothique au néoclassique, où sont exposés de beaux chapiteaux naturalistes.

2. Monastère de Santa Cruz

Le monastère de Santa Cruz est un autre bâtiment incroyable que personne ne peut oublier lorsqu’on se demande ce qu’il faut voir à Coãmbra. C’est un bâtiment magnifique qui se distingue par l’incorporation de ce qu’on appelle le style manuélin. Pour son art et son style, c’est un monument reconnu dans tout le Portugal et, c’est évident, il suffirait de le contempler quelques secondes pour ne plus vouloir le quitter des yeux.

Sa façade est impressionnante, elle présente deux tours et un corps principal rectangulaire, où repose l’arc d’entrée finement décoré de figures de saints dans une disposition qui semble imiter ou générer une vue à l’échelle de ce qui est le corps du monastère. À l’intérieur se trouvent les restes des monarques portugais et depuis sa construction en 1131, il a été un point fondamental dans plusieurs événements de l’histoire du Portugal.

3. Monastère de Santa Clara-a-Nova

La destination suivante de cette liste de choses à voir à Coãmbra est le grand monastère de Santa Clara-a-Nova, également connu sous le nom de couvent de la reine Santa Isabel, un impressionnant édifice baroque flanqué de belles tours. Ce monastère a été érigé au XVIIe siècle pour remplacer le monastère médiéval de Santa Clara-a-Velha, après une inondation générée par le fleuve Mondego.

Ce bâtiment n’était pas seulement un couvent, mais aussi un monastère franciscain cloîtré. Dans le retable principal de l’église est exposée une urne en argent et cristal, datant du XVIIe siècle, avec le corps vénéré de la reine Sainte Isabelle, qui fut la fondatrice de l’ancien couvent, tandis que dans les nefs latérales sont exposés des panneaux de carreaux qui racontent l’histoire de sa vie. Le monastère est, également, un important dépôt d’art portugais du XVIe au XVIIIe siècle.

4. Portugal dos Pequenitos (Petit Portugal)

La prochaine destination de cet article sur ce qu’il faut voir à Coãmbra ravira sûrement les petits, d’ailleurs son nom les place, déjà, comme les principaux protagonistes (apprenez la contradiction) du lieu. Il s’agit du Portugal dos Pequenitos, qui se traduit par « Portugal des petits », un magnifique parc à thème destiné, principalement, aux enfants où les principales œuvres architecturales du pays sont exposées à l’échelle pour que les enfants puissent s’y promener et y jouer.

Le parc, dont les origines remontent au début du deuxième tiers du XXe siècle, est divisé en trois zones. La première zone est constituée d’un groupe de maisons régionales portugaises. Solares de Trã¡s-os-Montes et Minho, maisons typiques de chaque région avec vergers, jardins, chapelles et autres éléments architecturaux représentés à petite échelle. La deuxième zone intègre la « zone monumentale », un espace illustrant les monuments nationaux du nord au sud du pays et, enfin, la troisième zone comprend la représentation ethnographique et monumentale des pays africains lusophones, du Brésil, de Macao, de l’Inde et du Timor, entourée d’une végétation typique de ces régions.

5. Musée national Machado de Castro

Dans l’ancien palais épiscopal de la ville, vient à ce compte sur ce qu’il faut voir à Coãmbra l’important musée national de Machado de Castro, qui porte le nom de l’important sculpteur portugais Joaquim Machado de Castro, l’un des plus grands représentants de la sculpture portugaise. Le musée a ouvert ses portes en 1913 et abrite des collections de sculptures, de céramiques, de peintures et de textiles provenant pour la plupart d’anciennes maisons religieuses de Coãmbra.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les collections du musée proviennent principalement d’édifices religieux et universitaires de la région de Coimbra, et comprennent des œuvres de peinture et de sculpture, des pièces archéologiques et des arts décoratifs. Les sections de peinture et de sculpture comprennent, principalement, des œuvres portugaises, la collection de sculptures étant la plus importante des musées du pays.

6. Monastère de Santa Clara-a-Velha

La destination suivante est idéale pour tous les amateurs d’histoire monastique médiévale qui se demandent ce qu’il faut voir à Coãmbra, il s’agit de l’impressionnant monastère de Santa Clara-a-Velha, un immense bâtiment érigé en 1314 sur ordre d’Isabel d’Aragon, qui était appelée la Sainte Reine, et remplaçant un petit couvent de religieuses Clarisses de 1286. Ce temple a été achevé en 1330 et son architecture caractéristique est due à Domingo Domingues.

Le complexe se distingue dans l’architecture de l’époque par la taille de l’église et du cloître et par la voûte en pierre qui recouvre les trois nefs de même taille. En raison de sa proximité avec la rivière Mondego, ce monastère a souffert de multiples inondations, qui ont conduit à la construction du monastère de Santa Clara-a-Nova, laissant l’ancien monastère en désuétude et acquérant par la suite un aspect ruineux. En outre, le monastère abrite une exposition d’objets trouvés sur le site et une exposition audiovisuelle qui retrace l’histoire du lieu et son processus de restauration.

7. Université de Coãmbra

Et si nous avons mentionné au début de cet article sur ce qu’il faut voir à Coãmbra que cet endroit est la ville universitaire par excellence du Portugal, il est, donc, inévitable de ne pas visiter la plus ancienne université du pays et l’une des plus anciennes d’Europe, l’Université de Coãmbra. Cette institution a été fondée en 1290 par le roi Dionisio Ier et est considérée par l’UNESCO comme un site du patrimoine mondial.

Située de façon privilégiée au sommet de la ville, surplombant le fleuve Mondego, l’université est un bâtiment complexe, développé autour d’une cour centrale où certains éléments se distinguent par leur intérêt artistique et leur symbolisme. Que ce soit pour le plaisir visuel généré par la composition architecturale, l’intérêt académique que peut susciter cette importante institution ou la simple curiosité qui anime le touriste moyen, l’université de Coãmbra est un site digne de contemplation.

8. jardin botanique de Coãmbra

À l’ombre de l’aqueduc de São Sebastião se trouve le séduisant et captivant jardin botanique de Coãmbra, une belle étendue de terre dédiée à l’étude et à la préservation de la végétation qui occupe 13,5 hectares de terrain. Ce jardin représente la possibilité de faire une promenade tranquille et d’être hypnotisé par toutes les nuances de vert parsemées d’une flore abondante. Un must pour les amoureux de la végétation qui se demandent ce qu’il faut voir à Coãmbra.

Ce jardin, fondé en 1773 par le marquis de Pombal, est orné de fontaines raffinées et de beaux chemins qui courent comme des veines à travers le géant vert. Parmi sa vaste collection, on trouve des plantes ornementales, des plantes tropicales, une collection de jonquilles, des rosiers, la collection de conifères, entre autres. Il dispose également dans ses locaux d’une bibliothèque spécialisée en botanique avec environ 125 000 volumes sur le sujet, d’un herbier avec plus d’un million de spécimens du monde entier, des laboratoires de l’université de Coãmbra et du musée botanique.

9. Couvent de San Francisco

Sur la colline de Santa Clara, sous le monastère de Santa Clara-a-Nova, se trouve le couvent de San Francisco, qui est situé dans la paroisse de Santa Clara. Ce couvent a été conçu à l’origine pour accueillir les moines franciscains, qui ont occupé les lieux jusqu’à la révolution de 1820, plus connue sous le nom de révolution de Porto. Aujourd’hui, le couvent a été restauré et a été désigné par le conseil municipal pour accueillir toutes sortes d’événements culturels.

Le couvent date de 1602 et a été occupé par les Franciscains en 1609 jusqu’à la soi-disant extinction des ordres religieux. Le bâtiment a été abandonné et a, ensuite, servi d’installation à une filature de laine qui a fonctionné pendant de nombreuses années dans la ville. En 2016, il a été rouvert au public avec une capacité d’accueil simultanée de 5 000 personnes dans ses différentes salles et auditoriums. L’auditorium principal, le Pertussis de São Francisco, compte 1 125 places. Ce qui en fait un incontournable de cet article sur ce qu’il faut voir à Coãmbra est l’incroyable combinaison de son intérieur restauré avec la modeste façade de l’église et les subtils détails ornementaux qu’elle porte.

10. Palais royal de Coãmbra

Nous terminons cette liste de choses à voir à Coãmbra avec l’impressionnant Palais Royal de Coãmbra, également connu sous le nom de Pão das Escolas ou Palais des Écoles, ce bâtiment est inscrit dans l’ensemble monumental qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, depuis 2013 et c’est l’ensemble architectural qui abrite le noyau historique de l’Université de Paão das Escolas. Sa construction s’est étalée sur plusieurs siècles et a servi de palais royal depuis le règne d’Alfonso Enriquez jusqu’au XVIe siècle.

L’œuvre architecturale est tout simplement étonnante et mérite que l’on prenne le temps de l’apprécier pleinement, à commencer par l’étonnante Porta Férrea, la Tour de l’Université conçue par Antonio Cannevari, l’incroyable balcon de la Via Latina, la Grande Salle d’Assemblée ou Sala de Capelli, l’inoubliable chapelle San Michele, la raffinée Salle des Armes et la Salle Jaune ou l’incroyablement ornée Biblioteca Joanina, bien qu’il y ait beaucoup d’autres points d’intérêt à contempler ici.

C’est la fin de l’article sur ce qu’il faut voir à Coãmbra, en espérant, comme toujours, que vous l’avez apprécié et que vous ne pouvez plus attendre pour visiter cette impressionnante ville médiévale. Comment avez-vous trouvé l’article ? Quelle a été votre destination préférée ? Laissez-nous votre commentaire !

Quelles sont les meilleures villes à visiter au Portugal ?
Le spectaculaire palais de Pena, Portugal